Le projet médical

 

Le Centre de Rééducation Fonctionnelle (CRF) Saint Vincent de Paul a pour vocation de répondre aux besoins de la population Nord Isère en termes de Rééducation-Réadaptation-Réinsertion en proposant un établissement de santé doté d’un plateau technique spécialisé en Médecine Physique et Réadaptation (MPR), et d’unités d’hospitalisation complète et d’hospitalisation à temps partiel. Cet établissement, situé à Bourgoin-Jallieu, a vocation à travailler en coordination étroite et en filières avec les acteurs du bassin de santé : hôpitaux, cliniques et services de soins de suite et réadaptation de la région.

Il s’inscrit dans le projet médical de l'Agence Régionale de Sante Rhône-Alpes.

Le CRF Saint Vincent de Paul, nouvel établissement dispose d’une autorisation en SSR pour 50 lits d’hospitalisation complète (HC) adultes, et 30 places d’hospitalisation à temps partiel (HTP), dont 5 pour enfants de plus de 6 ans, et assurera pour le territoire de Bourgoin-Jallieu et du Nord Isère, la prise en charge en médecine physique et de réadaptation :

  • des affections de l’appareil locomoteur,
  • des affections du système nerveux,
  • des affections du système nerveux pour enfants de plus de 6 ans et/ou adolescents en HTP.

Principes directeurs de fonctionnement

La fonction des services de SSR, et encore plus celle des services spécialisés en MPR, ne doit plus se définir comme une modalité de « dégagement » des services de soins de courte durée, mais doit être pleinement articulée avec le court séjour, et être animateur des filières.

Le service doit permettre l’approche globale, complète, des problèmes du patient et de son entourage, lui donnant le maximum de chances pour récupérer ses capacités fonctionnelles et permettre l’aménagement ou le réaménagement de son projet de vie si ces capacités ne sont pas récupérées. Cette démarche implique un engagement fort de l’équipe en place dans sa mission de réadaptation qui est la compensation de la situation de handicap et de dépendance de la personne.

L’implication dans la prévention des situations de handicap, l’éducation thérapeutique incluant les aidants, la bonne connaissance de l’équation : diagnostic patient/diagnostic de situation, est un principe directeur qui guide les pratiques d’équipe, construit sur une culture résolument interdisciplinaire, en interne comme en lien avec les acteurs de proximité.