Rééducation

 

La médecine physique et de réadaptation

La MPR a plus particulièrement pour objectif de mettre en œuvre et de coordonner toutes les mesures visant à prévenir ou réduire au minimum inévitable les conséquences fonctionnelles, subjectives, sociales d’atteintes corporelles par maladie ou accident. Elle fonde son action sur des équipes médicales, paramédicales et sociales spécialisées, disposant d’un plateau technique performant adapté à leur mission de rééducation et de réadaptation, coordonnées par un médecin MPR.

"Le médecin de Médecine Physique et de Réadaptation est le spécialiste qui a pour rôle de coordonner et d'assurer la mise en application de toutes les mesures visant à prévenir ou réduire au minimum inévitable, les conséquences fonctionnelles, physiques, psychologiques, sociales et économiques des déficiences et des incapacités".

  • Les soins médicaux : adaptation des soins médicaux et du traitement en vérifiant l’observance par le malade et en surveillant les effets iatrogènes éventuels.
  • La rééducation : elle a pour but d’aider la personne à recouvrer le meilleur potentiel de ses moyens physiques, cognitifs et psychologiques avec, comme objectif ultime, si cela est possible, la restitution "ad-integrum" de la fonction lésée ou, à défaut, la mise en œuvre de moyens de compensation et d’adaptation.
  • La réadaptation : c’est l’ensemble des moyens mis en œuvre visant à aider le patient, à s’adapter aux limitations de ses capacités lorsqu’elles deviennent stabilisées ou persistantes et à pouvoir les contourner autant que possible. Cette mission est adaptée aux besoins et au projet de vie de la personne, elle s’appuie sur une équipe interdisciplinaire coordonnée par le médecin spécialiste en MPR.
  • La prévention et l’éducation thérapeutique : elle prend une grande place dans la prise en charge, elle se construit par le biais des apprentissages et de l’adhésion aux traitements, ainsi que par l’appropriation de démarches de prévention.
  • La préparation et l’accompagnement de la réinsertion : finalise les objectifs de la réadaptation, elle contribue à mettre en place les éléments indispensables au retour de la personne dans son milieu de vie selon le projet de vie de la personne et en tenant compte des proches ou des aidants familiaux ou professionnels.
  • L’enseignement et la recherche : recherche des innovations, participation aux recherches cliniques et enseignement.
  • Accompagnement et soutien de l’entourage du patient : l’établissement met en œuvre une offre préventive d’écoute et d’accompagnement, de formation et d’information, dédiée à la famille et aux proches. Il constitue un lieu ressources, en lien avec la MDPH.