Affection de l'appareil locomoteur

 

La filière SSR des affections de l'appareil locomoteur

Elle s’inscrit dans une approche globale médico-chirurgicale et de réadaptation sur le bassin d’une population active, en expansion.

Le regroupement sur le Médipôle de Bourgoin-Jallieu de l’offre traumatologique et orthopédique donne sens à cette activité.
La rééducation s’inscrit donc en filière et cohérence tant avec l’activité de traumatologie-orthopédie du Centre Hospitalier Pierre Oudot qu’avec l’activité ostéo-articulaire de la Clinique Saint Vincent de Paul.
Cette structure assure une prise en charge multidisciplinaire de proximité des patients porteurs d’affections ostéo-articulaires en évitant ainsi le report inutile d'hospitalisation (médicale ou chirurgicale) sur Lyon.

Cette démarche se place résolument dans un contexte de regroupement des soins, de complémentarité et de collaboration entre spécialités et avec les autres établissements du secteur.

Une partie importante de cette activité est assurée en Hospitalisation à Temps Partiel.

Les pathologies prises en charge

  • poly traumatismes
  • traumatologie du rachis et des membres
  • suites d’amputations : (après éventuellement séjour en service spécialisé)
  • affections neuromusculaires
  • suites de chirurgie du handicap
  • suites de chirurgie complexe de la main
  • arthroplasties articulaires, ligamentoplasties
  • rachialgies justifiant d’un traitement de rééducation-réadaptation
  • rééducation-réadaptation en rhumatologie inflammatoire
  • traumatologie du sujet âgé « plateau-technique requérant »…

Les compétences

Le médecin coordonnateur est qualifié spécialiste en MPR

Compétences accessibles

  • les chirurgiens orthopédistes référents de la Clinique Saint Vincent de Paul
  • l’équipe de chirurgie orthopédique et traumatologique du Dr BOISSIER, Centre Hospitalier Pierre Oudot
  • rhumatologues hospitaliers et libéraux

Compétences paramédicales sur place

  • masseur-kinésithérapeute
  • ergothérapeute
  • orthoprothésiste en consultation médico-technique d’appareillage
  • équipe d’insertion sociale et professionnelle
  • enseignant en activité physique adaptée
  • diététicien, etc.

Autres consultations spécialisées (avis infectiologue, psychiatre, algologue,...) en cas de besoin.

Les moyens matériels

Plateau technique de rééducation :

  • grande salle de rééducation :
  • Pouliethérapie
  • tapis
  • barres parallèles
  • appareils de mobilisation active et passive
  • tables de rééducation
  • salle d’analyse et de rééducation de la marche
  • boxes de rééducation individuelle
  • gymnase avec miroirs, espaliers, ballons, rééquilibrage proprioceptif
  • salle de physiothérapie
  • salle d’orthèses et appareillage
  • parcours extérieur fléché de marche et réentraînement à l’effort

Balnéothérapie :

  • bassin de marche et de rééducation équipé, avec couloir de circulation
  • salle de fangothérapie et d’hydrothérapie

Ergothérapie :

  • locaux d’activités ciblées et rééducation analytique et globale
  • appartement d’évaluation et de réinsertion
  • équipement nouvelles technologies information  et communication
  • petit appareillage

Spécifique appareil locomoteur :

  • salle de réentraînement musculaire :
  • vélos, tapis roulants,
  • musculation nouvelle génération
  • réentrainement à l’effort en parcours de marche
  • reprogrammation sensorimotrice en gymnase

Le programme de rééducation orthopédique

Le programme de rééducation orthopédique s’inscrit plus globalement dans un projet de rééducation ostéo-articulaire dont les objectifs sont :

  • Proposer aux patients du bassin de santé une prise en charge médico-chirurgicale globale des pathologies de l’appareil locomoteur :
    • Traumatiques
    • Dégénératives
    • Inflammatoires
    • Pathologie du sport et activités physiques
  • Diminuer la fuite hors secteur en chirurgie orthopédique et MPR
  • Offrir un service de qualité dont les performances requises doivent répondre aux critères de compétence, de rapidité de prise en charge, de qualité des structures et des équipes soignantes
  • Donner à ce système une image forte professionnelle et rassurante, dans le cadre d’un réseau de soin entre les spécialités (orthopédistes, rhumatologues, médecins du sport; kinésithérapeutes...)
  • Créer un système attractif pour les patients et pour les praticiens

 Activités physiques et sportives :

  • Orienter l’activité chirurgicale : pathologies ménisco-ligamentaires, cartilagineuses, pathologie du sport en général et des activités physiques et de loisirs à tout âge
  • Accroître la collaboration avec les médecins du sport intégrant les bilans, l’aspect cardio-vasculaire et nutritionnel
  • Proposer aux sportifs quel que soit leur niveau une prise en charge globale
  • Inciter les clubs sportifs de niveau national et régional à être pris en charge sur place

Nouvelles prises en charge

  • Prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde
  • Poursuivre et accroître la prise en charge de la maladie arthrosique.
  • Créer une prise en charge pluridisciplinaire : rhumatologue, interniste, orthopédiste…